Alice in wonderland

Plonger dans l'univers étrange de Wonderland...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau monde (/Qui veut ^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Candice Fey

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Un nouveau monde (/Qui veut ^^)   Dim 6 Sep - 19:15

La journée s'annoncait plutôt bien, un magnifique soleil qui réchauffait le coeur et une nature verdoyante en plein éveil. Le grand parc était un lieu tout simplement magnifique, un endroit parfait pour un pique-nique familial. Candice aimait ces sorties, même si elle était seulement en compagnie de ses parents, il s'agissait des seuls moments où elle pouvait s'amuser et prendre un peu de bon temps. La semaine, tout se passait à l'école ou dans sa chambre, à travailler ses leçons et écouter attentivement les cours de ses professeurs particuliers. Ces jours là n'étaient pas drôles, aussi la petite fille profitait pleinement de ces week end à l'exterieur. A table, les adultes papotaient et rabachaient leurs petits soucis quotidiens, et à les entendre Candice n'était pas du tout pressée de devenir grande. Ca non plus, ce n'était pas drôle. Tandis que le couple relatait sur des propos d'économie et d'investissements barbants, la fillette s'eclipsa discrètement pour aller vagabonder dans les environs. Elle défit ses petites chaussures blanches et vernies pour sentir l'herbe lui chatouillait les pieds, marchant adroitement sur une ligne imaginaire comme un funambule.


"Tu vois Mumu, les adultes sont vraiment ennuyants. Maintenant qu'ils sont grands ils n'ont que des ennuis. Tu sais quoi ? Je ne grandirai jamais, comme ça je n'aurai pas de problèmes et je pourrai jouer avec toi tout le temps !"


Candice ne parlait pas toute seule. Elle s'adressait à sa peluche en forme de lapin qu'elle avait baptisé après l'avoir reçu étant bébé. N'ayant pas le temps de se faire beaucoup d'amis, elle avait trouvé dans cette poupée un silencieux confident qui écoutait tout ce qu'elle avait à dire sans aucun jugement. A la vue d'une pente, Candice bondit comme un félin et la dévala en quelques roulades. Elle fit le même manège plusieurs fois d'affilés, sourire aux lèvres, jusqu'à ce qu'elle finisse par remarquer un léger détail manquant.


"Mumu ? Où tu te cache, enfin ?"


Le lapin ne répondit pas à ses appels. Bien sûr. La fillette le chercha du regard, affollée, elle l'avait sans doute lachait pendant ses petites acrobaties répetitives. La poupée était assise devant une sorte de trou dans le sol, sans doute un terrier. Sans réflechir, elle roula comme elle l'avait fait précedement jusqu'à son lapin de tissus. Elle n'avait aucune raison de se mefier après tout, ce terrier creusé était sans doute l'oeuvre d'un petit animal. Qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle dérapa, grande maladroite qu'elle était, pour pénetrer dans le trou qui était anormalement grand pour un terrier. Avant qu'elle ne puisse s'en rendre compte, la fillette dévalait déjà un long tunnel sous terre en criant, serrant fort contre elle la poupée. Ses cris aigus s'arrêtèrent lorsque sa glissade se termina sur un atterisage un peu rude sur les fesses, dans une sorte de forêt. Elle se releva difficilement, jurant de ce qu'elle connaissait comme insultes infantiles. L'endroit ressemblait au parc où elle se trouvait, mais les couleurs ici étaient beaucoup plus originales et chatoyantes. Alors que la gamine rassemblait ses idées afin de comprendre ce qu'il lui arrivait, des bruits de pas légers se firent entendre derrière elle, faisant craquer le tapis de feuille étalait sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xess

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/11/2009
Localisation : dormant à l'envers sous une branche

MessageSujet: Re: Un nouveau monde (/Qui veut ^^)   Lun 23 Nov - 22:56

Que m'arrivait-il? J'avais froid, j'étais à présent seul... J'avais fuis les fleurs bien que trop accueillantes... J'étais terrifié ; cet endroit m'était entièrement inconnu... C'était une sorte d'immense forêt sombre... Même le silence me rendait malade... Que faire?
Je m'étais adossé à un arbre immense, me recroquevillant sur moi-même, voulant partir de ce cauchemar... Voilà ce que c'était, un cauchemar! Bientôt je me réveillerais, et je retrouverais dans les bras de Linn... Oh Linn, mais que lui avais-je fait? Je donnais un coup dans ma tête ; je ne lui avais rien fait, cela avait été un rêve, juste un rêve... Une simple illusion... Non? Je ne savais plus ce qui était réel ou non, les arbres autour de moi, l'air frais et le sol sous mes pieds semblaient pourtant bien réels... Mon cœur battait bien trop vite pour aller normalement... Que pouvais-je faire? Il fallait avant tout que je me calme ; j'étais assez grand pour sortir de cette situation. J'allais me lever quand je sentis quelque chose dans ma poche. Je mis ma main dedans et sortis l'objet ; la petite montre à l'armature d'argent. Mon cœur cessa de battre. Je sentis des larmes jaillir de mes yeux. Mais si j'avais tué Linn, où était cette espèce de gargouille qui m'avait mené à cet endroit? Je me levais, montre en main.
Je regardais autour de moi et vis qu'il n'y avait pas de chemins, ni rien... Que faire..? Je décidais donc de marcher jusqu'à ce que je trouve quelque chose ou quelqu'un.

En marchant je me rendis compte que mon coeur battait à la même vitesse que le cliquetis de la montre ; relativement étrange si vous voulez mon avis... Plus j'avançais, plus cet endroit me semblait impossiblement grand. Dans quelle forêt pouvais-je être? J'avais déjà parcouru une grande distance en 88253 battements de cœur et cliquetis... Cela n'était pas très long, réellement, mais j'étais entièrement perdu dans cette immensité... La forêt qui n'avait pas de fin me semblait-il. Je m'arrêtais un instant, tremblant. Je sentis un frisson douloureux me parcourir et m'écroulais par terre. Que m'arrivait-il donc?
Je gémissais, sentant la douleur se centrer autour de mes omoplates.

"C'est douloureux... N'est-ce pas?" demanda une voix quasiment familière.

Je levais la tête qui était couchée au sol et vis la gargouille, mais ses ailes étaient à présent blanches et plumées... Et puis son visage... Ce n'était plus le même ; ses long cheveux blonds encadraient son visage rondelet, ses grosses joues rouges et ses yeux bleus... Etait-ce la gargouille? Non, c'était impossible.

"Eh si, c'est bien moi..." Dit l'ange, d'une voix qui n'allait pas du tout avec son apparence.

Je regardais l'ange de plus près, et vis que ses bras étaient recouverts d'écailles grises, semblables à des copeaux de pierres... Et ses mains étaient grises et munies de grandes griffes. Mais qu'était cette chose? Un ange ou un démon? Je fus détourné de mes pensées ; la douleur devint très forte d'un coup, faisant mon coeur battre anormalement vite ; et le cliquetis de la montre dans ma main fit de même. Qu'allait-il m'arriver? Allais-je mourir? Je croyais réellement que cette douleur pourrait m'achever, mais elle ne le fit pas...
Pour bloquer cette douleur en crue, je fermais les yeux et visualisais Linn, installée dans son lit, me regardant entrer dans sa chambre avec un livre que j'allais lui lire... Mes yeux devinrent humides...

"Linn..." Murmurais-je dans mon désespoir.

Et puis j'explosais. Je ne saurais vous expliquer cette sensation... cette impression que votre corps entier se déchire et laisse place à quelque chose d'autre... Je délirais? Oui, totalement, cependant sachez qu'en pleine douleur, on ne peut plus penser clairement, croyez-moi. Tous les muscles de mon corps étaient contractés, mes mains mises en poing autour de la petite montre qui allait à la même vitesse que mon coeur. Je cru réellement que ma mort était là... Mais la douleur continua à me ronger à petit feu. Je tentais de revoir le visage de Linn, tous les souvenirs que j'avais d'elle... Cependant, j'avais perdu son visage. Je voyais bien son corps, à quoi elle ressemblait... Mais son visage... Je ne le voyais plus ; il y avait une sorte de nuage devant.
Dans cet élan de douleur, j'avais oublié la présence de la gargouille; et celle-ci se glissa près de moi et murmura dans mon oreille :

"Tu l'as tué... Assassin..."

Puis à la place du visage de Linn dans mes souvenirs, je vis des taches de sang, partout, partout... Absolument partout. Je lâchais un hurlement quand mon corps explosa une seconde fois. Je hurlais d'une force incroyable, et, contre toute attente, je me levais et courrais.

Combien de temps avais-je couru? Quelle distance était passée sous mes pieds...? Je ne savais pas. Mais j'entendis alors une petite voix... Je m'arrêtais et me cachais derrière un arbre, la douleur dans mon dos était insupportable, et pourtant je tenais encore debout. Je passais la tête derrière le tronc et regardais la personne qui était arrivée ; et puis... Personne. J'allais regarder derrière moi quand je vis quelqu'un atterrir à quelques mètres de moi. Mon coeur s'arrêta, et la montre dans ma main s'affola. La personne était petite et était tombée lourdement sur son derrière, cependant elle se mise debout. Dans la pénombre, je reconnus la silhouette de Linn. Je m'avançais à pas de loup vers elle, voulant être sûr... Et c'était elle, pas le moindre doute, c'était ma seule et unique sœur... Je me jetais alors sur elle, glissant un bras sous son cou et posant une main sur sa tête. Je me mis à pleurer, la serrant contre moi sans lui faire mal.

"Linn...! Linn...! Pardonne-moi!"

Je fermais les yeux, mais ce n'est que quand je les ré-ouvris que je vis que mes mains étaient couvertes de sang. Je tombais alors en arrière, levant les yeux vers la personne et me rendis compte que ce n'était pas Linn... Et j'avais tâché ses jolis cheveux de sang... Je restais paralysé, les mains au sol. Si elle serait en train de crier, je ne l'aurais pas entendu ; mes oreilles étaient bouchées...
Après deux battements, je me levais et courrais dans la direction opposée, espérant que la gamine que je laissais derrière moi allait bien.
Après avoir parcouru une courte distance, m'arrêtais et regardais mes mains ensanglantées, je vis alors que le sang avait coulé de mes bras, et en me retournant, je vis quelque chose qui me fit trembler : deux immenses ailes étaient collées à mon dos...

"Linn... Qu'ai-je fais...?"

Je m'écroulais dos à un arbre, pleurant comme un gamin de l'âge de Linn. Mais où était-on bon sang?! C'est alors que j'entendis quelqu'un approcher ; je ne bougerais pas, qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau monde (/Qui veut ^^)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le début d'un nouveau monde...
» Relations d'un tout nouveau monde
» [Fiche d'île] Les Mers du Nouveau Monde
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
» Tout un nouveau monde à découvrir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alice in wonderland :: Partie Rpg Coté Nord :: Le commencement...-
Sauter vers: